Les écolos, plus divisés que jamais

Officiellement, tout va pour le mieux dans le meilleur des mondes à Europe Ecologie Bretagne. Les régionales ont lieu dans un mois et les Verts se targuent toujours d’avoir réalisé un score historique de 20% aux Européennes, talonnant le PS dans ses propres fiefs, y compris la Bretagne. Lire la suite

Clearstream, le remake breton

Jacques Le Guen

Une proche de Sarkozy. Un villepiniste. Une seule place en tête de liste. Qualifié de « Clearstream finistérien » par le candidat socialiste Jean-Yves Le Drian, le début de campagne de la majorité présidentielle a des allures de série B. Lire la suite

Divisions au centre: le MoDem à l’Ouest

Fin janvier, le comité exécutif régional du MoDem (composé de 24 cadres locaux du parti) a élu les têtes de liste des quatre départements bretons pour mener la campagne des élections régionales.

Grégoire Le Blond, maire de Chantepie, a reçu l’investiture en Ille -et-Vilaine. Au détriment de Caroline Ollivro, candidate démocrate à Rennes aux élections municipales de 2008 (12,15% des suffrages). Lire la suite

En Bretagne, on vote pour la diversité choisie

Aux Législatives de juin 2007, aucun candidat de la diversité n’a été présenté en Bretagne. C’est ce qu’indiquent les statistiques établies par Vincent Geisser et El Yamine Soum, auteurs de « Discriminer pour mieux régner ». Si les femmes sont désormais représentées à égalité avec les hommes sur les listes grâce à la loi sur la parité, on ne peut pas en dire autant des minorités. A fortiori en Bretagne. Lire la suite

Réunifier la Bretagne : un faux débat ?

C’est un vieux serpent de mer des débats bretons. A en croire les sondages, la question de la réunification de la Bretagne agite toujours autant les espoirs et les craintes du peuple armoricain. La campagne électorale des régionales 2010 le prouve. Lire la suite

Extrême-gauche : deux soldates en campagne

Valérie Hamon

Françoise Dubu  et Valérie Hamon sont toutes deux têtes de liste pour les élections régionales de mars 2010. La première, avec ses longs cheveux bruns, des petites lunettes et le sourire aux lèvres, conduit le Nouveau Parti Anticapitaliste (NPA) en Ille-et-Vilaine. La seconde, petite brune aux cheveux courts, au regard pétillant et au caractère bien trempé, représente Lutte Ouvrière (LO) en Bretagne. Ces femmes de caractère défendent avec ferveur leurs convictions. Rencontre  

Lire la suite

Electeur breton, qui es-tu ?

Le breton moyen serait paysan, démocrate-chrétien de centre-droit, régionaliste et fermé sur lui-même. Du moins, ce sont les représentations qui ont traversé les âges. Visiblement sans prendre une ride… Lire la suite

Indépendantistes : un défi des partis traditionnels

Emgann, parti de la gauche indépendantiste, est devenu Breizhistance.

L’annonce n’a pas fait grand bruit. Le parti indépendantiste de gauche, Breizhistance, anciennement Emgann, a déclaré son soutien à Europe Ecologie, dimanche 7 février. Lionel Henry et Morgane Cotten, deux militants de Breizhistance, ont rejoint la formation écologique. Ils sont candidats d’ouverture, aux 18 ème et 19 ème positions sur la liste d’Ille-et-Vilaine. Ils ont donc peu de chances d’être élus. Lire la suite

« Terres de Bretagne » joue les trouble-fête in extremis

Depuis début février, une poignée d’agriculteurs bretons se démène pour se faire une place sur l’échiquier politique régional. A l’instar de leurs collègues du Nord-Pas-de-Calais, ils ont décidé de se tailler une liste sur mesure pour défendre les intérêts de leur secteur. Leur liste, Terres de Bretagne, devrait être bouclée avant le 15 février, date butoir. Lire la suite

Dilek, Rennaise : pas de passeport, pas de bulletin

Dilek et la plus jeune de ses filles

Les premiers souvenirs d’enfance de Dilek ne viennent pas de Turquie. Ils  remontent à la maison de Saint-Malo, en 1976. « Le parquet grinçant et la douche en hauteur », c’est tout ce dont se souvient celle qui était alors une petite fille.         

Aujourd’hui, Dilek Sahin a 37 ans et vit encore dans cette Bretagne qui l’a presque vue naître. Sans hésiter, elle affirme qu’ « ici, c’est chez [elle] ». Et pourtant, « chez elle », le jeu démocratique lui est interdit. Lire la suite