Sur le Net, tous les coups sont permis

La bataille sur la Toile a commencé pour les régionales. Blogs, réseaux sociaux, sites : tous les coups sont permis.

Pas encore officiellement lancée, la campagne s’échauffe sur le Net. Nous avons déniché quelques morceaux choisis sur le Web, révélateurs des stratégies Internet des partis en présence.

L’Obamania version MoDem

Affiche customisée de Danielle Jeanne

Affiche customisée d'Azouz Begag

Le MoDem a décidé de jouer la carte de la politique décalée. « On a opté pour un message politique à la Obama, mais ce n’est pas qu’un outil bling-bling », se défend Remi Nedelec, comunity manager bénévole de la plateforme Bretagne.

La preuve en image avec l’option « pimp my candidat ». Directement inspirée de l’émission « Pimp my ride », diffusée sur MTV.   Chaque internaute peut customiser à souhait l’affiche de son candidat préféré.  Des variantes ont même été réalisées par des artistes, qui ne sont pas sans rappeler celles du président américain.

Affiche customisée de Christophe Grudler

Affiche Yann Werhling

Affiche de campagne de Barack Obama

Seul couac à un mois du scrutin : l’affiche du candidat Bruno Joncour, tête de liste en Bretagne, n’est pas encore disponible. « C’est dans les tuyaux. On manque encore de photos du candidat. Mais ce sera bientôt disponible sur le site », assure le community manager breton.

Le Post.fr intoxiqué par les algues vertes

Devenu un champ de bataille entre l’UMP et le PS, le ton monte entre les deux partis sur le site du Post.fr. Les hostilités ont été lancées par la Droite le 4 février. Au cœur de la polémique : les algues vertes.

Le blogueur Eric Primas, modérateur du site officiel de Facebook de Bernadette Malgorn, attaque avec une vidéo. Il titre : Jean-Yves Le Drian au pied du mur face à son triste bilan sur « les algues vertes en Bretagne ».

Dans la vidéo, les habitants et agriculteurs de la commune de Saint-Michel-en-Grève, dans les Côtes-d’Armor, se plaignent des algues vertes. De leur odeur et de leur toxicité, qui les dérangent au quotidien et les empêchent de travailler.

En réalité, il ne s’agit que d’un extrait de la vidéo, qui se décline en plusieurs chapitres. Elle fait état d’une réunion publique entre le Parti socialiste et Bretagne Ecologie, où le candidat était interrogé sur programme environnemental. Le but était de convaincre Bretagne Ecologie. S’ensuit une réaction du candidat et président de Région, Jean-Yves Le Drian.

Face à l’attaque de l’UMP, un internaute du PS, Rosko, contre-attaque deux jours plus tard par ce post :

« Ma réponse a été claire. Pour l’instant je rétablis la vérité. Mais si ce type d’articles devient récurent, je durcirai le ton », assure Rosko.

Or rebelote : le même jour, un autre blogueur UMP reprend le dit article pour faire du buzz. C’est finalement Bretagne Ecologie qui remet de l’ordre quatre jours plus tard. Dans son communiqué, le parti réaffirme son soutien au candidat socialiste.

Le tour des régionales en 80 secondes

Page d'accueil du site internet du parti Solidarité et Progrès

Pour les fans de Jules Verne, le site du parti Solidarité et Progrès remet au goût du jour d’anciens génies. Le slogan : « Bretagne, phare du nouveau monde » (Voir la vidéo)

Après un bref cours d’histoire sur les Trente Glorieuses, et l’évolution du capitalisme, la tête de liste, Alexandre Noury, nous dit que ce temps est révolu.

« Nouveau Monde parce que celui dans lequel on est, est terminé. Il faut bien le comprendre !

Le système bancaire et financier est mort ! Même si on veut vous faire croire que bientôt, ça y est, la reprise est au coin de la rue… Vous avez juste à attendre. C’est pas du tout vrai », développe Alexandre Noury devant un microscope.

Mais le slogan de la campagne aurait pu être cette phrase extraite de la vidéo : « C’est quand on est à la limite de son propre savoir qu’on est le meilleur ».

Bernie la matraque

Surnommée « Bernie la matraque » par le camp adverse, la candidate de l’UMP, Bernadette Malgorn, veut rajeunir son image.

Rien de tel que quelques montages pour toucher les « d’jeunes » sur le groupe Facebook,  « Groupe Officiel Bernadette pour rassembler les Bretons. »

Au passage, on notera la présence du petit autocollant rouge « fun » sur le skateboard. Et la vitrine vandalisée de l’affiche du candidat de gauche : Jean-Yves le Drian.

Pas de doute. « Bernie la matraque » a encore frappé !

Eléonore Bohn

Publicités

Les commentaires sont fermés.